mercredi 25 janvier 2012

Mais de qui ces communautaristes se moquent-ils?


Alain Mabanckou
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/02/05/apres-les-sanglots


---------------------------------------

Je tombe sur un article d'un site s'appelant "Afrosomething" (rien que le titre donne l'étendue de l'ouverture d'esprit de ces abrutis, pourquoi pas Whitesomething? ah non hein, ce serait raciste) qui s'en prend à un article innocent (fade) de ELLE. Croyez bien que la mode est le dernier de mes soucis, par contre le communautarisme me gonfle sévère.

Donc, voici l'article avec capture d'écran de la "charge raciste" de Nathalie Dolivo qui a été retiré depuis par ELLE. Le communautarisme avance et la bêtise avec...

"QUAND LE MAGAZINE ELLE PARLE DES ÉGÉRIES NOIRES ET TOMBE DANS LE RACISME ORDINAIRE"

http://www.afrosomething.com/article/quand-le-magazine-elle-parle-des-%C3%A9g%C3%A9ries-noires-et-tombe-dans-le-racisme-ordinaire

Une autre de ces réponses de ces greluches énervées: http://fashionbombdaily.com/category/blacks-in-fashion/

ALORS analysons bien les références de ces égéries noires citées dans ces articles, du maquillage, aux coupes de cheveux, aux blanchiments de peau, aux idées politiques communistes inspirées...par des blancs ! (Angela Davis)

ELLE n'aurait pas dû retirer son article mais enfoncer le clou. Ces références aux "codes blancs" ne sont pas que vestimentaires et ne sortent quand même pas de nulle part...


On ne peut demander à être intégré, traité "comme tout le monde" tout en faisant valoir un "droit à la différence"...


Mieux que du blabla, des photos:

UPDATE: Ironie de l'histoire. 1 semaine après cette sombre polémique, ELLE engage Rihanna qui intègre parfaitement et sans se forcer tous les codes blancs. Mais chuuuut...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aaliyah - Et son look des plaines africaines...

Pas mieux pour Keisha Chanté,  l'interprète d'Aaliyah au cinéma. Les influences noires sont clairement visibles...

Angela Davis et sa coupe d'origine clairement noire...Même les sourcils y sont passés...

Beyoncé - Des yeux aux cheveux, n'y voyez que des codes noirs...

Diana Ross...avant

Diana Ross après...

Prince avant

Prince après


Coretta Scott King - Une coupe de cheveux clairement africaine...

Etta James. Pâle inspiration de...Michael Jackson ?

Ella Fitzgerald - Un look tellement noir...

Tyra Banks avant...

Tyra Banks après...


Audrey Pulvar - Toute la force de l'Afrique...version St Germain des près.

Rappel: Quand Audrey Pulvar nous explique que les antilles, ce n'est pas la France. Où sont les protestations? http://twitgoo.com/2cngir
Quand elle parle de race noire, où sont les énervés prompts à se déchainer sur Zemmour? http://twitgoo.com/2cng5w


Et que penser de TLC ? caricatural ?

Qu'est ce que nos énervées bien pensantes écriraient si des blanches osaient se produire de la sorte?


Rappel: Quand Thuram écrit "Mes étoiles noires". Personne ne l'attaque pour racisme.
Tiens, je devrais écrire: "Mes étoiles blanches", avec 99% de prix Nobel et d'inventions blanches, ça devrait peser un peu plus lourd que le fascicule de Thuram....


Relire où nous mènent ces barjots:
Thuram ou le racisme légalisé:  http://pass-ports.blogspot.com/2011/06/thuram-ou-le-racisme-legalise.html

Tiens comme c'est rigolo, Obama aussi parle de race. Vous avez entendu des protestations ?

------------------

Evidemment qu'il y a des races:

Hugues Lagrange: (Public Sénat) 24:54 "Quand on dit ethnie c'est du politiquement correct, c'est une "euphémisation" de la race la plupart du temps"--"On ne dit pas racial parce que ça fait mauvais genre."


Pourtant dans le code pénal, la déclaration universelle des droits de l'homme ou la constitution française, c'est bien ce qu'il y a écrit!

La question c'est: POURQUOI les noirs et les bien pensants tels Lagrange ou Pulvar peuvent reprendre ce terme sans risquer le pilori et pas les autres?


Les autres: TRADUCTION: les gens de droite, blancs et accessoirement juifs. (Lévy, Finkielkraut, Zemmour...)

Quel est le problème au juste?

Autre exemple, sur le blog d'Alain Mabanckou: http://twitgoo.com/4u9vfq

Encore un exemple pour la route:
Sur les émeutes en Guadeloupe: "Le président socialiste du conseil général de Guadeloupe, Victor Lurel, a qualifié lors d'une intervention le mouvement revendicatif de « conflit de classes et de conflit de races ».(Le Figaro)

OU SONT les protestations?

Y aurait-il en France, en 2012, une parole plus libre pour certains?
A entendre ces bien pensants, il faudrait faire taire les Zemmour mais Zemmour ne dit pas autre chose qu'eux mais voilà, il ne partage pas leur ADN idéologique...

--------------

Procès pour injure raciale : la relaxe pour Houria Bouteldja
Porte-parole du Parti des Indigènes de la République: "seuls les blancs peuvent faire preuve de racisme du fait de leur position dominante"

(Transmis aux indiens, aux bangladais...de Dubai, aux safaris humains des îles Andaman, aux tibétains, aux philippines du Liban, aux kurdes de Turquie et d'Irak, aux chrétiens du Sud Soudan, aux Hmongs du Laos, aux Ouighours en Chine, aux berbères du Maghreb ou encore à la totalité des juifs expulsés d'Algérie...)

Vous avez entendu des protestations sur l'insulte de "Souchiens" parmi ces minorités?

SOS racisme dans toute sa splendeur idéologique:

L'étrange clip de SOS Racisme a disparu du net por Nouvelobs

--------------------------------

Sur l'islamiste de service: rokhaya diallo http://bombistan.blogspot.com/2009/10/sur-canal-la-chaine-hype-le-voile.html

--------------------------------

Le "Politiquement correct": C'est la philosophie qui ne nous laisse pas libre de voir ce que nous voyons, ce n'est pas seulement une opinion dominante, c'est une perception obligatoire, une fin de non percevoir adressée à toutes les réalités, à tous les évènements qui pourraient attiser les craintes, faire le jeu du FN, désespérer les banlieues, les meilleures intentions au service du mensonge" - Alain Finkielkraut

------------------

Skin bleaching in the black community:



 

 On continue:
Michelle Obama avant...
Michelle Obama après...

Une famille typiquement africaine...

La Toya Jackson

Janet Jackson

Les enfants de...Michael Jackson

Whitney Houston avant

Whitney Houston après

La très africaine Halle Berry

Les Nuits de Harlem - 1989 Aucunes influences blanches bien évidemment... 

---------------------------

Psychologists say there are also underlying reasons why people bleach their skin - but low self-esteem and, to some degree self-hate, seems are a common thread.

http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-20444798


Los reprentantes de Mexico no se parecen a los mexicanos


Cette quête d’un corps parfait n’est pas nouvelle, note le Dr. Suwirakorn Ophaswongse, porte-parole de la Société dermatologique de Thaïlande. «Cela a commencé avec la croyance que les aristocrates devaient avoir la peau blanche, et que les gens avec la peau sombre appartenaient à une classe inférieure».
Et ce sentiment a la vie dure dans un pays où les crèmes blanchissantes -- y compris vaginales -- sont légion.
http://www.sudinfo.be/650816/article/fun/insolite/2013-01-27/son-metier-gifleuse-de-sein-video





India's skin-whitening market booming For centuries Indian women have been raised to believe that fairness is beauty, and this has given rise to a vast and ever-growing skin-whitening industry - which is now encouraging women to bleach far beyond their hands and face.

http://www.bbc.co.uk/news/magazine-18268914

"Pourquoi l'Occident en crise continue à fasciner assez pour que les Asiatiques en pleine croissance se fassent débrider les yeux"

"I want to look even more westerner"

"Nous avons déjà la peau foncée, nous allons être laids si nous l'avons encore plus foncée"

“Indians reportedly consumed 233 tonnes of skin-whitening products, spending more money on them than on Coca-Cola.”

Comment l'Inde essaye de blanchir nos vagins  http://www.slate.fr/lien/53261/inde-blanchiment-vagin 

Cet idéal de profil est également développé dans ce qui définit l’attirance physique. Encore une fois, on retrouve dans le marché matrimonial une minceur, une blancheur et une forme du visage occidentales. Actuellement, ce sont des standards internationaux.
 

 Puisqu'on vous dit qu'il n'y a PAS de codes blancs. Circulez...
"I'm black and I'm proud" aucun problème, aucun racisme. Par contre "I'm white and I'm proud" ? Fasciste! Imaginez maintenant "I'm black but I'd prefer to be white" Hmmm ? Si minoritaires ? Et puis ça coûte cher de vouloir se faire passer pour un blanc...
 --------------
 Sur le blog d'Alain Mabanckou: (...) En 2001 Wade, dont les rapports devenaient de plus en plus orageux avec la Côte d'Ivoire avait constaté : « un Burkinabè souffre plus de racisme en Côte d'Ivoire qu'un Noir en Europe ». Ce qui est vrai et, en cela, l’homme fort du Sénégal n’avait fait que traduire une réalité. D’ailleurs j’irais même plus loin en évoquant les Noirs d’Algérie, du Maroc, de la Tunisie qualifiés de « hartani », littéralement « hommes libres de second rang » ou de « aâzi », que l’on pourrait traduire par « sale nègre ». J’irais encore plus loin en rappelant la situation des Haïtiens et des Dominicains qui sont malmenés et traités avec mépris en Martinique ou en Guadeloupe. J’irais toujours plus loin quant aux Congolais de Brazzaville qui ne ménagent pas toujours les Congolais de la RDC à tel point que « Zaïre », le nom ancien de la RDC, fut et demeure dans mon pays d’origine une insulte. Le « racisme » entre Africains est larvé, pérenne. Il est certainement le prélude à d’autres types de conflits, cette fois interétatiques, que nous devons dès à présent traquer et éradiquer sans concessions. Entre les « gens de la forêt » et « les gens du désert », allez faire la comptabilité des préjugés et des propos racistes et vous rempliriez tout un carnet de trois cents pages qui laisseraient pantois les plus irréductibles des partisans de l’extrême droite. Chez les Sénégalais on ne ménage pas toujours l'Autre, allant jusqu'à le qualifier de « gnak » (mot qui signifie en wolof frontière, étranger, mais qu'on emploie dangereusement pour étranger ou sauvage). (...)

http://blackbazar.blogspot.com/2011/04/ainsi-va-le-monde-16-le-racisme-est-il.html

Il ne fait pas bon avoir la peau foncée en Inde. 

"La couleur de la peau est un facteur prédominant dans la psyché indienne. Les gens à la peau claire sont plus prisés que ceux à la peau foncée. Être pâle veut dire être intelligent, puissant et bon, selon notre construction sociale."

http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201401/04/01-4725537-trop-noirs-pour-linde.php




dormant prejudices against Africans in India, aggravated by our tendency to prize fair skin over dark.

we are obsessed with the West, in terms of education, ideals of beauty and economic might. But Africa is invisible. Racist views can be spouted without consequence. Africa simply doesn’t matter.






Une peau claire, signe de distinction en Asie
Ces gélules ne sont pas les premières à apparaître sur le marché car une autre marque en diffuse déjà sur le marché japonais. Toutefois son lancement correspond à une demande croissante sur le marché de la beauté. Selon une estimation de Global Industry Analysts, le marché du blanchiment de la peau pourrait atteindre environ 20 milliards de dollars en 2018. Ce marché est essentiellement alimenté par la demande des pays asiatiques où les femmes souhaitent garder une peau la plus claire possible comme signe de distinction et de classe.
En Inde, où la demande devient également de plus en plus forte, les autorités sanitaires tentent de sensibiliser la population sur l'obsession de la peau claire
http://www.topsante.com/beaute-et-soins/soins-du-visage/soins/insolite-une-gelule-qui-blanchit-la-peau-63621




Isabel Dos Santos, la femme la + riche d'Afrique. Admirez son look traditionnel, tellement ''Nigeria''





En Asie, de l'Inde à la Thailande les "codes blancs" sont une obligation...



Aucun commentaire: