vendredi 3 septembre 2010

SEXISME - Les filles se croient plus intelligentes que les garçons (BBC)

Les clichés ont la vie dure. Dès leur plus jeune âge, les filles pensent qu’elles sont plus intelligentes que les garçons. Une étude britannique montre que les représentations véhiculées par la société ont un impact réel sur les jeunes enfants et sur leur perception de leurs propres capacités.

Les chercheurs ont demandé à des enfants s’ils pensent être plus ou moins intelligents que leurs camarades du sexe opposé. Dès l’âge de 4 ans, les petites filles estiment “être plus intelligentes, plus sages et plus capable d’efforts” que les garçons du même âge. Cette perception met plus de temps à s’imposer chez les garçons, mais ils finissent aussi par l’accepter. A partir de l’âge de 8 ans, ils sont une majorité à estimer que les filles sont plus intelligentes.

Le problème de ces idées reçues est qu’elles peuvent finir par devenir “auto-réalisatrices”, notent les chercheurs, et donc à influer sur les résultats des uns et des autres.

Les chercheurs ont en effet fait passer un test à deux groupes mixtes. Au premier groupe, ils ont affirmé que les garçons ne réussissent pas aussi bien que les filles. Ils n’ont rien dit au second groupe. Dans le premier groupe, les résultats des garçons ont été significativement plus bas que ceux des filles. Les garçons du second groupe ont eu des résultats identiques à ceux des filles.

1 commentaire:

Olivier Kaestlé a dit…

Comme quoi la perception, réelle ou supposée, de leurs compétences a un effet direct sur la performance d'enfants dont le développement et l'estime de soi ne sont pas assez forts pour contrebalancer le nouveau sexisme dont les garçons font désormais les frais. On se demande quand viendra le jour où ce lien de cause à effet deviendra évident pour la majorité, incluant les intervenants en milieu scolaire. Tout simplement pitoyable...